80e Congrès du Parti socialiste | 27, 28 et 29 janvier 2023 | Marseille

80ème Congrès du Parti socialiste | 27, 28 et 29 janvier 2023 | Marseille

> Contributions thématiques

LES CONTRIBUTIONS thématiques

de nos camarades

Pour diffuser les contributions thématiques, n'hésite pas à partager cette page sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous !

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Revendiquons avec cette contribution thématique qu’une transition juste et désirable passe par la réappropriation collective de deux enjeux dans lesquels tous les peuples vivant sur Terre peuvent se retrouver : le vivant et l’adelphité. Cette réappropriation implique un retour au collectif des biens communs – ce que l’argent ne doit pas pouvoir acheter, comme l'eau, l'énergie, le sol – et leur mise sous maîtrise publique, à l’abri de l’accaparement marchand.
Premier.e.s Signataires : Michel Bisson (maire, président d’agglomération, membre du conseil national, 77), Nathalie Appéré (maire, présidente d’agglomération, ancienne députée, 35), Maxime Des Gayets (conseiller régional, secrétaire national, 75), Olivier Husson (secrétaire fédéral, 77), Luc Charpentier (secrétaire fédéral, 12), Line Magne (maire, vice-présidente d’agglomération, 77), Stéphane Raffalli (maire, vice-président d’agglomération, conseiller départemental, 91), Virginie Thobor (1e maire-adjointe, conseillère départementale, 77), Grégory Gobron (1er maire-adjoint, conseiller communautaire, 91), Sébastien Flahaut (maire-adjoint, secrétaire de section, 77), Estelle Picard (79), Josselin Gobert (77), Céline Thibault (77), Jean-Christophe Bejannin (75), Didier Brisebourg (77)
Trois axes nous apparaissent essentiels pour bâtir l’Ecole de demain : accélérer la transformation de l’école, aider les familles et les élèves en difficultés et donner à l’école les moyens de réussir sa mission.
Frédéric Orain
Alors que nous sortons de l’été le plus chaud enregistré en Europe, que nous nous dirigeons vers un réchauffement « catastrophique » de 2,2°C selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement et que s’est ouverte ce 6 novembre la COP 27 en Égypte, l’urgence d’agir pour maintenir une planète vivable ne peut plus rester à l’état d’incantation. Au cœur de ce défi : nos choix énergétiques. La France doit être un exemple en la matière et ouvrir la voie vers une énergie décarbonée, souveraine et responsable. A cet effet, il est nécessaire d’associer réellement le Parlement et tous les Français à la définition de cette politique lors de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Ces choix et leurs impacts sur nos concitoyens sont majeurs, et ne sauraient pour autant se faire à leurs dépens. A l’heure où le pouvoir d’achat des Françaises et des Français est impacté par la crise énergétique, en particulier pour les plus fragiles d’entre eux, il nous faut l’affirmer : la sobriété énergétique doit aller de pair avec amélioration du cadre de vie.
Marie-Noëlle Battistel, Députée de l’Isère Christophe Clergeau, Secrétaire national à l’Europe Alain Delmestre, Secrétaire national adjoint à la transition énergétique Tristan Foveau, Secrétaire national à l’écologie Nicolas Ljubenovic, Secrétaire de la section de Maisons-Laffitte Franck Montaugé, Sénateur du Gers Fabrice De Comarmond (31 | Président du BNA - Conseiller Régional Occitanie ) , Maxime Sauvage (75 | 1er adjoint au Maire du 20e arrondissement de Paris ) , Olivier Galiana (29 | CNC - SF ) , Yves Formentin-Mory (29 | Conseiller municipal délégué, CN suppléant, SF ) , Luc Charpentier (12 | Secrétaire fédéral et de section ) , Anna Pic (50 | SF SN BN ) , Valentin Eynac (29 | Secrétaire fédéral PS29, membre du CN ) , Hugo Canesson (Finistère | Militant ) , Yannick Trigance (93 | Secrétaire national Éducation, Conseiller régional Ile de France ) , Simon Uzenat (56 | 1er SF, Conseiller régional de Bretagne, CM, CC (Vannes) ) , Johan Richard (29 | Militant ) , Clarisse Réalé (29 | Secrétaire fédérale aux nouvelles pratiques militantes ) , Béatrice Coste (29 | Conseil fédéral ) , Arnaud Hilion (82 | 1er Fed 82 ) , Hélène Conway-Mouret (FFE | Sénatrice ) , Jérôme Guyader (29 ) , Alain Delmestre (Paris | SNA transition énergétique ) , Sandrine Perhirin (29 | Adjointe maire ville de Brest ) , Olivier Guckert (55 | Premier secrétaire fédéral, élu municipal et communautaire ) , Jean Raymond Magueur (29 | Membre du CN via le BNA ) , Sébastien Cauet (29 ) , Marc Guiheneuf (Loire Atlantique | Secrétaire de section ) , Olivier Berthelot (29 | SF AUX SECTIONS ) , Philippe Chavanne (39 | Secrétaire de section ) , Paul Puy (75 ) , Laurence Duffaud (35 | CN + 1er fed adjointe 35 ) , Béatrice Coste (Finistère | Conseil fédéral ) , Axel Fachus (29 | Militant ) , Sébastien Hamon (29 ) , Jean-Claude Nicolle (29 | Secrétaire de section ) , Michel Mouton (78 | Tresorier federal ) , Jean-Luc Malet (12 | Secrétaire Fédéral et secrétaire de section ) , Isabelle Rocca (75 | SN ) , Stéphane Delautrette (87 | Député )
La confiance de la Nation dans sa police et sa justice et la qualité des relations entre elles constituent une nécessité opérationnelle autant qu’un enjeu républicain. La difficulté est qu’aujourd’hui, ces deux piliers de la production de la sécurité sont traversés par un profond malaise. Comment assurer la sécurité des citoyens si les deux institutions qui la garantissent ne parviennent pas à assumer correctement leurs misions ? Un nouveau continuum de la sécurité est donc à construire pour que forces de l’ordre et justice travaillent dans la complémentarité et la confiance.
Première Signataire : Gulsen Yildirim
Depuis plusieurs années, le regard que nous portons sur la ruralité évolue . Le regain d’intérêt des territoires ruraux en termes démographiques ou de redynamisation des villes moyennes et des villages a été accéléré par la crise du COVID, signe que les territoires ruraux sont des territoires d’avenir, en capacité de répondre aux souhaits des populations. Or pour capitaliser sur ce regain d’intérêt, il apparait nécessaire de donner une fierté aux collectivités et les moyens d’agir pour qu’elles puissent être à la hauteur desattentes des habitants. Ces attentes concernent principalement le besoin de se loger, de trouver un emploi et de bénéficier d’un accès aux soins et de services pour tous les âges, de se déplacer.
Première Signataire : KARINE GLOANEC MAURIN Fabrice De Comarmond (31 | Président du BNA - Conseiller Régional Occitanie ) , Gaston Laval (75 | SF ) , Chavanne (39 | Secrétaire de section ) , Pierrick White (52 | Trésorier federal ) , Flavien Cartier (86 | Conseiller National, Secrétariat federal à la coordination ) , Marc Gricourt (41 | Maire- Secretaire national ) , Eric Ducros (86 | Sf / cf ) , Myriam El Yassa (25 | 1sf, bn, sn ) , Luc Charpentier (12 | Secrétaire fédéral et de section ) , Stochement.Fabienne (75 ) , Maxime Des Gayets (75 | SN, BN, CN ) , Yannick Trigance (93 | Secrétaire national éducation, Conseiller régional ) , Cédric Marmuse (41 | Secrétaire de la section de Blois ) , Dieynaba Diop (78 | Porte Parole du PS, Conseillère Régionale Ile-de-France ) , Emma Rafowicz (75 | Présidente des Jeunes Socialistes ) , Thierry Benoist (41 ) , Anthony Perrin (54 | Conseiller départemental. Secrétaire de section nancy ) , Marie Le Vern (14 | Conseillère Régionale - Co Présidente du CN ) , Éric Quénard (51 | Membre du CN, Conseiller régional du Grand Est ) , Vincent Recoules (81 | CR, Maire membre du CN ) , Paul Degruelle (28 ) , Simon Blin (41 ) , Gaëligue Jos (46 | Maire / conseillère Départementale du Lot ) , Olivier Glorieux (41 | Secrétaire de section ) , Antoine Huguet (41 ) , Frédéric Maurin (41 ) , Sylvie Bourderioux (PS 41 | Membre ) , Jean-Pierre Béquet (95 | Maire Honoraire d’Auvers sur Oise ) , Marchand-Treguer Guillaume (41 | Aucun ) , Olivier Guckert (55 | Premier secrétaire fédéral ) , Marianne Fouchier (41 | Adhérente ) , Soizick Bessait (41 | Adherente ) , Violaine Gillet (71 | BN SN, première adjointe ) , Loza Nicole (41 | Secrétaire fédérale ) , Estelle Picard (79 | CN/SF ) , Nathalie Malmberg (51 | Membre du CN, BF ) , Laurence Vallois Rouet (86 | Première secrétaire fédérale, membre du BN ) , Corinne Kibongui-Saminou (410000 ) , Nicolas Tellier (33 | 1er Adj Saint André de Cubzac / SdS / SF ) , Christophe Clergeau (44 | Secrétaire national, conseiller régional des Pays de la Loire ) , Franck Charlier (71 | 1er federal ) , Estelle Picard (79 | CN /SF ) , Patrick Bequet (35 ) , Gilles Delourmev (41 | Militant ) , Jean-Marie Biliato (84 | Secrétaire fédéral à l Europe ) , Frédéric Orain (41 | suppléant au conseil national, conseiller municipal délégué ) , Charlotte Picard (57 | Conseillère municipale Metz + SNA accès aux droits + CN ) , Sylvain Mathieu (58 | 1er Secrétaire Fédéral Nièvre, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté en charge de la forêt et de la montagne, Président du Parc Naturel Régional du Morvan ) , Thomas Coudre (41 ) , Martin Soissons (41 ) , Corinne Kibongui-Saminou (41000 ) , Christophe Chapuis (41 | 1er secrétaire fédéral ) , Alix Soler-Alcaraz (11 | 1er secrétaire fédéral ) , Frederic Courleux (51 ) , Eric Andrieu (11 | Député européen ) , Christelle Berenger (41 | Adjointe au maire de Blois ) , Jaqcues Carroget (44 | BUREAU FEDERAL MEMBRE CNAR CNC ) , François Colson (Loire Atlantique ) , Arnaud Hilion (82 | 1er Fed ) , François Colson (Loire-Atlantique | - ) , Abdennaime Ichouan (41 ) , Thimel Fraançois (74 | 1er secrétaire fédéral, membre du conseil national ) , Dominique Michenot (44 | CF 44 )
C’est un mal insidieux qui mine notre système éducatif. Il ne fait pas de bruit, passant «sous les radars» jusqu’à récemment, mais pourtant…. Le décrochage scolaire, s’il a diminué ces dernières années grâce à un meilleur repérage des jeunes et à la mobilisation de l’ensemble des acteurs pour passer de 12.6% en 2010 à 8.21% en 2019, n’en reste pas moins un fléau qui marginalise encore à ce jour plus de 90 000 jeunes sortant chaque année de notre système éducatif sans aucune qualification.
Premier Signataire: Yannick TRIGANCE Secrétaire national Ecole, Education, Accès aux savoirs
La France est un pays fracturé. L’aménagement des territoires a laissé place à la concurrence entre les territoires où le chacun pour soi a remplacé l’entraide et la coopération. Des inégalités facteurs de colère, de frustration et d’exaspération. Les élections législatives 2022 ont été très éclairantes à ce sujet. La plupart des 89 députés du Rassemblement national ont été élus dans des territoires en déprises, abandonnés et oubliés des élites : Le Nord Gironde, le pourtour ouest de la méditerranée (Ouest de l’Hérault, l’Aude et les Pyrénées-Orientales), les anciens bassins industriels du Nord-Est (Haute-Marne, Meuse, l’Aisne…).
Premier Signataire : Paul PUY
Depuis toujours, les socialistes ont eu à cœur de développer ce qui est reconnu comme un facteur d'émancipation autant qu'un pourvoyeur d'intelligence et de compréhension du monde : l'art et la culture. Le Parti socialiste, là où il est élu, développe l'éducation artistique et culturelle et l'accès à la culture avec des politiques publiques de prix réduits pour les plus précaires, de développement des festivals ou d’événements d’envergure nationale dont le plus célèbre : la fête de la musique. Aujourd'hui, même la droite maintient peu ou prou l’éducation artistique et culturelle là où la gauche l'a construite, mais cette consensualité ne dit pas que tout va bien. De ces décennies de politiques publiques de décentralisation, d'institutionnalisation, et de désengagement de l'Etat, il faudrait tirer un bilan, faire le point, et voir si le chemin est toujours le bon. Cette contribution n'est que ce qu'elle est : un pavé sur le chemin. Elle ne remettra pas en cause ce qui fonctionne bien et depuis longtemps, elle posera seulement des questions pour être sûr du chemin que nous empruntons. En France, le bon chemin est gravé aux frontons de toutes nos mairies, immenses ou toutes petites, de l'hexagone ou des outre mer, partout, toujours le même : Liberté, Egalité, Fraternité.
Premier.e.s Signataires : Charlotte PICARD, Clément SAPIN, Karine GLOANEC-MAURIN, Olivier BIANCHI, Marie COLSON
Notre système de santé en France est malade. Notre pays souffre depuis plusieurs décennies de l’absence d’une politique de santé publique globale fixant les priorités et objectifs sur le moyen-long terme. C’est la question de la prise en charge du soins et le sujet de la prévention.
Premier Signataire : Marc Gricourt , maire de Blois, 1er VP région Centre Val de Loire, président FHF Centre Val de Loire, Secrétaire national du PS aux services publics et à la fonction publique. Frédéric Orain (41 | Suppléant au CN, conseiller municipal délégué ) , Fanny Pidoux (45 | Membre du conseil national ) , Abdennaime Ichouan (41 | . ) , Cédric Marmuse (41 | Secrétaire de section Blois/Onzain ) , Christelle Berenger (41 | Adjointe au Maire de Blois ) , Jalila Gaboret (Loiret | Conseillère régionale ) , Flavien Cartier (86 | Conseiller National, Secrétaire fédéral à la coordination ) , Simon Blin (41 | Militant ) , Marchand-Treguer Guillaume (41 ) , Corinne Kibongui-Saminou (41000 | SF ) , Dieynaba Diop (78 | Porte Parole du PS, Membre du CN/BN, Conseillère Régionale IDF ) , Charlier (71 | Conseiller Régional BFC et SF71 ) , Julie Eymard (41 | Membre du CF 41 ) , Yildirim Gulsen (87 | SN, 1ere Secrétaire Fédérale 87, Vice-présidente du conseil départemental 87, Conseillère municipale de Limoges ) , Nicole Loza (41 | SF ) , Djerbir Lignière Aurore (41 ) , Marianne Fouchier (41 ) , Antoine Huguet (41 ) , Christophe Chapuis (41 | 1er secrétaire fédéral ) , Danièle Royer (41 ) , Karine Gloanec Laurin (41 | Secrétaire nationale ) , Isabelle Dahan (92 | SNA au développement du Parti / 1ère SFA à la coordination PS92 ) , Luc Charpentier (12 | Secrétaire fédéral et de section ) , Marie Cavalié Noua (82 | Militante et conseillère municipale de Moissac ) , Arnaud Hilion (82 | 1er Fed 82 ) , Morgane Rolland (FFE | BF FFE ) , Jacques Chesnais (78 | 1er Secrétaire Fédéral intérimaire ) , Alain Delmestre (Paris | SNA transition énergétique ) , Fabrice De Comarmond (31 | Président du BNA - Conseiller Régional Occitanie )

Les Socialistes ont toujours porté la vision d’un monde plus juste et fraternel. C’est du fait de cet idéal que Jaurès fut assassiné et ce combat est poursuivi par des milliers d’anonymes à travers le monde.

Plus que jamais le fracas du monde a jailli dans nos vies : qu’il s’agisse de l’irruption de la pandémie, des réfugiés laissés dans le dénuement par des passeurs, et plus récemment encore par le retour d’un conflit interétatique meurtrier et illégal sur le sol européen. Comment ne pas se sentir concerné par les inégalités entre femmes et hommes ou ne pas vouloir remettre radicalement en cause les dérégulations et les délocalisations qui ont été la norme et qui continuent ? Comment ne pas vouloir être acteur du progrès humain dans un monde qui s’appuie sur des inégalités toujours plus criantes ?

Le monde fourmille pourtant d’initiatives, de militant.e.s, d’innovations à même de relever tous les défis. Alors, nous, Socialistes, avons la responsabilité de renouveler en profondeur notre pensée sur le monde, à même de répondre aux défis de notre époque. Car oui, hier comme aujourd’hui, on ne peut avoir la gauche au cœur sans être internationaliste.

Premiers signataires :/strong> Lou Bachelier-Degras, Dylan Boutiflat, Hélène Conway-Mouret, Mamadou Diallo, Jean-Marc Germain, Cécilia Gondard, Pierre Kanuty, Lucien Stanzione et les autres militant.e.s du cercle international PS...
Alors que les inégalités scolaires ne cessent de se creuser entre les élèves et restent profondément liées au milieu socio-économique d'où l'on vient, quels leviers peut-on (doit-on) actionner pour permettre à l'École de démocratiser la réussite ?
Premier signataire :  Yannick TRIGANCE, Secrétaire national École, Éducation, Accès aux savoirs
Notre boussole socialiste, c’est l’égalité. Notre combat, ce sont les injustices. Et parler d’égalité et d’injustices, c’est parler des discriminations. Ce venin qui lentement mais sûrement, sape notre cohésion sociale et nationale. Ce poison qui chaque jour injurie, humilie, blesse, tue, enferme dans la honte, le repli sur soi, la dépression. Trop souvent de manière silencieuse et en toute impunité. Notre société continue de détourner le regard sur une réalité subie par des millions de nos concitoyen.nes. C’est tout particulièrement vrai dans les quartiers populaires, qui concentrent des populations en grande précarité (1 habitant sur 2 vit sous le seuil de pauvreté) et où se cumulent les expériences de discrimination à l’embauche, à l’accès au logement, à l’orientation scolaire, dans les contrôles au faciès... et où se combinent différentes causes, dans la réalité complexe et multifactorielle des discriminations.
Premier.e.s Signataires : Camille VIELHESCAZE, SNA Politique de la ville, 1er adjoint Cachan Myriam EL YASSA, SN Lutte contre les discriminations Yan CHANTREL, Sénateur des Français établis hors de France Fatiha KELOUA HACHI, Députée de Seine-St-Denis Stéphane TROUSSEL, Président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis Corinne NARASSIGUIN, SN Coordination, n°2 du Parti socialiste Cédric VAN STYVANDAEL, SN Logement-Politique de la ville-Rénovation, Maire de Villeurbanne Emma RAFOWICZ, Présidente des Jeunes Socialistes, Adjointe au maire du XIème Paris Romain COLAS, SN Relation avec les associations d’élus, Maire de Boussy-Saint-Antoine Dieynaba DIOP, Porte-Parole du PS, Conseillère Régionale IDF, Maire Adjointe des Mureaux Hélène DE COMARMOND, Maire de Cachan, Conseillère Régionale IDF Nawel OUMER, SNA Animation des fédérations Dominique BARJOU, SNA Mobilités
La contribution thématique "Inaliénabilité et liberté : la voie de l'abolitionnisme contre la loi du marché" se propose de conforter l'engagement abolitionniste et féministe du Parti socialiste, six ans après l'adoption de la loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées.
Contributrices : Yseline FOURTIC-DUTARDE (94, Cachan), Cécilia Gondard (FFE, Bruxelles) Premières signataires : Yseline FOURTIC-DUTARDE (94, Cachan, Référente sur les violences sexuelles et sexistes, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes), Cécilia GONDARD (FFE, Bruxelles, Secrétaire nationale aux droits des femmes), Audrey GATIAN (13, Marseille, Maire-adjointe, Secrétaire nationale adjointe aux mobilités), Yasmine EL JAÏ (75, Paris, Secrétaire fédérale à l’égalité), Sarah KERRICH (59, Lille, Première fédérale), Amély HEBEL (75, Paris), Jacqueline DEVIER (06, Nice, Secrétaire fédérale à l’égalité femmes-hommes), Céline THIEBAULT-MARTINEZ (BF et SF 77, Lieusaint Combs-La-Ville), Estelle PICARD (79, membre du Conseil national), Véronique BARREAU (84, Co-secrétaire aux droits des femmes), Christelle BERENGER (41, Blois, Maire-adjointe), Christelle CHARRIER (86, Conseillère municipale et Référente contre les violences sexistes et sexuelles), Dominique RAMUSCELLO (81, Secrétaire de section, élu local), Emma BOIZOT (43, Animatrice fédérale et membre du BN des JS), Olivier BRACQUE (Andorre), Flore-Faty ZEBIR (75, Paris), Annie MICHEL (FFE, Conseillère des français de l’étranger), Laure BOTELLA (95, Secrétaire de section)
DÉFENDRE L’ÉGALITÉ ET L’ÉMANCIPATION : UN CAP PERMANENT POUR LE PARTI SOCIALISTE HES est née en 1983. C’est une des trois plus anciennes associations LGBTI+ encore en activité en France et c’est la plus ancienne comme généraliste, mixte et non religieuse. Depuis notre création, nous avons accompagné la gauche au pouvoir, avec ses hauts et ses bas, et nous sommes très fier·e·s que les avancées et progrès que notre pays compte dans son histoire soient le fruit du travail réalisé par les socialistes. Au printemps 2023, nous fêterons nos 40 ans, et nous comptons sur nos ami·e·s et allié·e·s du Parti socialiste pour célébrer avec nous les avancées mises en place et faire de 2023, une année qui compte pour la gauche et l’avenir du pays.  Face aux attaques réactionnaires et au retour d’un ordre moral – plus ou moins savamment déguisé –, les socialistes doivent reprendre le flambeau de la défense des droits et libertés, et de la nécessaire lutte pour l’émancipation, contre tout ce et tous ceux qui corsètent les citoyen·nes ou souhaitent le faire. La chute interminable et le yoyo qu’a connu la France sous le 1er mandat Macron au classement annuel de l’« ILGA Europe », index paneuropéen (49 pays évalués) sur les droits LGBTI, étaient la démonstration de l’incurie des pouvoirs publics sur les questions d’égalité et d’émancipation. La réforme de la PMA, arrivée en toute fin de mandat à l’automne 2021, dans une grossière triangulation électoraliste évidente, n’aura pas permis d’effacer les prises de position et les discours que « ces gens-là » ont eu à subir pendant 5 ans et à nouveau dès l’été 2022, entre les nominations de ministres au passif homophobes et sérophobes et à leurs déclarations.
L'école publique attaquée, décriée au profit d'un système éducatif libéral qui prône l'éducation comme valeur marchande réservée à certains. Pour les socialistes, cest non!
Premier.e.s Signataires : Michèle EDERY: SF éducation Rhône, Maire-adjointe déléguée à la Politique de la Ville DE SAINT-FONS, conseillère Métropolitaine de Lyon, Christiane CONSTANT: 1ère Fédérale du Rhône, Yannick TRIGANCE: SN éducation,
Nous socialistes nous battons sans relâche pour défendre les plus faibles, pour promouvoir la démocratie et dénoncer toutes les formes d’oppression. Faisons en sorte de porter en notre sein les mêmes combats.
Premiers Signataires : Alexandra Jardin (75) Daniel Adoue, SF (32 ); Sam Arsac , Militant (FFE ); Véronique Barreau, Co-Secrétaire aux droits des Femmes (84 ); Laurent Bégon-Margeridon, Membre du CN, Secrétaire de Section (63 ); Jean-Christophe BEJANNIN, Tresorier section, BFA (75 ); Marie-Christine Beltran , militante (82 ); André Beltran , Conseiller fédéral (82 ); Christelle Bérenger, Adjointe au Maire de Blois (41 ); ingrid Berthou, (29 ); Malika Bonnot, CN -SF Egalité (69 ); Laure Botella , Secrétaire de section (95 ); Eugénie Caillaud, (75 ); Silvia CAMARA-TOMBINI, Première fédérale du 49 (49 ); flavien CARTIER, Conseiller National, Secrétaire fédéral à la coordination (86 ); Rémi Carton, Militant (FFE ); Marie Cavalié Noua, Militante (82 ); Luc Charpentier , Secrétaire fédéral et de section (12 ); BENJAMIN CLAUDON, Membre du bureau national du MJS, Animateur fédéral du MJS54 (54 ); Elias Cottin, Adhérant (75 ); Louis Daumal, Trésorier des Jeunes Socialistes Paris (75 ); Yannick Dejoie, Militante (75 ); Alain Delmestre, SNA (75 ); Ninuwé Descamps , Sectaire de section Maurice Janetti (83), CN supp (83 ); Dieynaba DIOP, Porte Parole du PS, Membre du CN/BN, Conseillère Régionale IDF (78 ); Yasmine El Jaï, SF à l'égalitéF/H (75 ); Marie EL JAÏ , CF (66 ); Mélina Elshoud, Secrétaire nationale (72 ); Chantal Epitalon , Trésorière fédérale (06 ); Honorine Filisika koenig, Militante (78 ); Brice GAILLARD, Premier secrétaire fédéral - PS 92 (92 ); Julien Gettliffe, (82 ); Thomas Godard, BF/SF à la coordination (FFE ); Cécilia Gondard, SN à l’égalité (FFE ); Robin Guibal, (87 ); Franck Guillory, BF / co-secrétaire de section Paris Centre (75 ); Céline Henquinet, Membre du BN et SNA aux institutions, secrétaire de section Paris Centre (75 ); Arnaud HILION, 1er Fed 82 (82 ); Nadia Huberson , (FFE ); Couvez Jules, Militant de Paris 17e (75 ); Pierre KIANI, Secrétaire de section JLM (95 ); Jonathan KIENZLEN, Président du groupe à la Région IDF, SN, 1er SF94 (94 ); Louis L'HARIDON, SN des Jeunes Socialistes (95 ); Samira LAAL, SNA Handicap et inclusion - secrétaire de section Hénin-Beaumont (62 ); Chloé Laurent , (75 ); Gaston Laval, SF (75 ); Aymerik Lemaire, CN PS, SF PS, AF JS (62 ); Antonin Mahé, Animateur Fédéral des Jeunes Socialistes des Côtes d'Armor (22) (22 ); CAMILLE MARCEAU, secrétaire fédérale à l'égalité Femme-Homme et lutte contre les discriminations (82 ); Cléo Marchand, (41 ); Olivier Nicolas, SN Outre-mer (971 ); Laurent Notebaert , Secrétaire fédéral (59 ); Laure Pallez , Militante (FFE ); Gautier Pezy, Militant (16 ); Estelle Picard, CN (79 ); Estelle Picard, CN (79 ); Fanny Pidoux, Membre titulaire du conseil national (45 ); Denis Quinqueton, (75 ); Carmen Rubia , (75 ); Anne Soleilhavoup , Secrétaire de section (75 ); Anzil Tajammal, Secrétaire générale des Jeunes Socialistes (59 ); Vanessa Thomas, Suppléante CN (44 ); Yannick Trigance , Secrétaire national (93 ); Pierre-Alain Weill , CF Paris (75 ); Karim Ziady, Membre titulaire du CN (75 ); Eric Zuccarelli, CA (75 )
Afin de rétablir un peu d’équité entre les différents établissements d’enseignement et de réaffirmer le rôle du service public dans notre République laïque, nous avons plus que jamais le devoir de défendre les valeurs de l’école publique gratuite non confessionnelle, pour que celle-ci apparaisse toujours garante de l’égalité des chances, de la cohésion sociale et de l’accès à tous les enfants à une éducation d’excellence.
Premier.e.s Signataires : Section Paris 13e Ouest - Lucie Aubrac
Alors que 80% des Français vivent dans des territoires urbains, nos villes sont très fortement exposées aux enjeux surgis de la crise sanitaire comme de ceux connus de la crise climatique. Nous souhaitons proposer ici des pistes de réflexions pour construire une résilience territoriale plus forte, basée sur la réalisation d’une densité harmonieuse en termes d’aménagement de nos villes et de progrès partagé pour les valeurs qu’elles promeuvent.
Premier signataire : Luc CARVOUNAS, Maire d'Alfortville et Porte-parole du PS
Une pollution, c’est une modification de l’environnement. Depuis l’origine de la vie, il y a 3,5 à 3,8 milliards d’années, la durée de nuit est égale à la durée du jour en tout point de la planète sur une année. Il y a quelques décennies, il a été décidé que la modernité, c’était de dominer la nature, donc d’effacer la nuit en éclairant partout, tout le temps, uniformément, autant que possible. Selon l’IPV, « Indice Planète Vivante », entre 1970 et 2018, la taille moyenne des populations de vertébrés sauvages a décliné de 69% dans le monde. En moins d’un demi-siècle, les effectifs de plus de 32 000 populations de mammifères, d’oiseaux, d’amphibiens, de reptiles et de poissons ont chuté des deux tiers ! Nous savons que la pollution lumineuse est un cataclysme pour l’environnement et la biodiversité. C’est la deuxième cause de disparition des insectes en Europe. Nous savons son impact sur les migrations des oiseaux, sur les modifications des chaînes de prédation. Des scientifiques alertent sur son impact défavorable sur la santé humaine. C’est aujourd’hui un problème de santé publique, notamment en modifiant le rythme circadien de nos concitoyens. La crise énergétique et la réouverture de centrales au charbon, comme celle de Saint-Avold en Lorraine doivent finir de nous convaincre de remettre au cœur de nos politiques les enjeux liés à l’éclairage de nos villes, de nos rues et de nos parkings en cœur de nuit. Le mix énergétique Français, comprend aujourd’hui 10 à 15% de gaz pour produire l’électricité la nuit. 10 à 15% des lampadaires sont donc des torchères. A l’heure de la sobriété et de la crise énergétique, nous pensons qu’il serait plus utile de laisser cette énergie aux Français pour se chauffer cet hiver. Chaque lumière est-elle indispensable, à chaque instant ? A l’heure de la crise environnementale, faisons-nous les bons choix en matière d’éclairage ? (...)
Les premiers signataires : Laurent Frottier, membre du bureau fédéral (54) – Audrey Bardot, vice-présidente du conseil départemental (54) – Hervé Tillard, maire de Chavigny, conseiller régional (54) – Marie-José Amah, première secrétaire fédérale, vice-présidente du conseil départemental (54) – Dominique Potier, député (54) – Marie-Claire Donnen, conseillère régionale (54) – Michaël Weber, premier secrétaire fédéral, maire de Wœlfling-lès-Sarreguemines (57) – Estelle Mercier, adjointe au maire de Nancy, conseillère métropolitaine du Grand Nancy (54) – Dominique Rouby, maire de Belleville (54) – Benjamin Claudon, animateur fédéral du MJS54, membre du bureau national du MJS – René Thiry, maire d’Audun-le-Roman (54) – Anne Heideiger, secrétaire fédérale (54) – Luc Charpentier, secrétaire fédéral et secrétaire de section (12) – Isabelle Masson (54) – Germain Courrier (54) – Laurent Pierron (54) – Denis Remy (54) – Françoise Méjean (54) – Gérald El Kouatli, secrétaire fédéral (54) – Matthieu Leiritz, secrétaire fédéral (54) – Françoise Pierron-Mathevet (54) – Catherine Guenser, première adjointe au maire de Liverdun (54) – Christine Schnatter, conseil fédéral (54) – Mani Cambefort, premier secrétaire fédéral (89) – Michel Pardieu (54) – Laure Botella, secrétaire de section (95) – Ninumé Descamps, secrétaire de section, conseillère municipale de Pourrières (83) – Agnès Marchand (54)
La gauche et les socialistes doivent impérativement se ressaisir de la question des quartiers en difficulté. La politique de la ville montre ses limites et doit retrouver un second souffle au regard de constats inquiétants.
Premier.e.s Signataires : Michèle EDERY : Maire-adjointe déléguée à la Politique de la Ville de SAINT-FONS. Conseillère Métropolitaine de Lyon. Présidente de la commission Urbanisme, Logement, Habitat et Politique de la Ville de la Métropole de Lyon. Vice-présidente du Sytral Mobilités.
La parité : acte d’exemplarité et de progrès social La gauche porte un projet de transformation sociale émancipatrice, pour garantir l’égalité entre tou·tes. Notre combat socialiste est celui de la lutte face au patriarcat, mécanisme de domination qui assujettit la moitié de l’humanité. #SocialisteDoncFéministe Ce combat n’est pas celui des mots. C’est celui des actes. Être féministe, c’est être capable de s’interroger de manière introspective sur sa propre porosité vis-à-vis des schémas de réflexion sexistes. C’est avoir la volonté de se remettre en cause et de se défaire des stéréotypes de sexe. C’est considérer la sororité comme une aventure collective porteuse de victoires. C’est refuser d’être complice de toutes les entraves, implicites ou explicites, que les femmes subissent au quotidien parce qu’elles sont femmes.
Premier.e.s signataires : Cécilia Gondard (FFE), Yseline Fourtic-Dutarde (94), Yasmine El Jaï (75), Sarah Kerrich (59), Christelle Berenger (41), Christelle Charrier (86), Laure Botella (95), Amely Hebel (75), Malika Bonnot (69), Aline Jeudi (03), Clarisse Réalé (29), Caroline Garnier (53), Frédéric Orain (41).
Le congrès qui s’annonce doit nous permettre de faire preuve de lucidité pour saisir les glissements qui nous éloignés de nos promesses d’alternative. Trois ruptures mériteraient aujourd’hui d’être assumées : rupture avec la lancinante marchandisation de la société, rupture avec la tyrannie méritocratique, rupture avec la paupérisation des services publics. Autant de sujets qui touchent, in fine, à notre rapport au marché. Et qui d’autres que des socialistes sont les plus légitimes à les engager ?
Maxime des Gayets (CN, Paris), Sarah Proust (CN, Paris)-Patrick Becquet (Ile-et-Vilaine)- Damien Bobillot (Paris)- Morgan Bougeard (CN, Paris)- Dorine Bregman (BF, Paris)- Remi Cardon (Premier secrétaire fédéral, Somme)- Franck Charlier (Premier secrétaire fédéral, Saône-et-Loire)- Luc Charpentier (SF, Aveyron)- Florence Chivassa (Paris) - Hélène de Comarmond (CN, Val-de-Marne)- Yannick Dejoie (Paris)- Alain Delmestre (SN, Paris)- Mathieu Delmestre (BNA, Paris)- Yasmine El Jai (SF, Paris)- Tristan Foveau (Premier secrétaire fédéral, Finistère)- Brice Gaillard (Premier secrétaire fédéral, 92)- Valentin Guenanen (CF, Paris)- Franck Guillory (BF, Paris)- Céline Henquinet (CN, Paris)- Jonathan Kienzlen (Premier fédéral, Val-de-Marne)- Chloé Laurent (Paris)- Gaston Laval (SF, Paris)- Mirelle Massin (Paris)- Mathieu Monot (Premier fédéral, Seine-Saint-Denis)- Enzo Philip (Bouches-du-Rhône)- Anna Pic (CN, manche)- Estelle Picard (CN, Deux-Sèvres)- Franck Sempe (Paris)- Véronique Stephan (Paris)- Yannick Trigance (CN, Seine-Saint-Denis)- Pierre-Alain Weill (CF, Paris), Karim Ziady (CN, Paris)...
Quel avenir pour notre lycée professionnel face à une réforme ultra-libérale qui privilégie l'employabilité de notre jeunesse au détriment des savoirs fondamentaux ? Contribution de la commission nationale Éducation
Premier.e.s signataires : Yannick TRIGANCE, Secrétaire national Ecole, Education, Accès aux savoirs Membres de la commission nationale éducation: Michel CANET (92), Ingrid BERTHOU (29), Michèle EDERY (69)
Il y a dans le combat contre les idées rétrogrades, une profonde réflexion sur le sens du collectif et la manière dont nous faisons, ensemble, société. Car il faut le dire et le répéter, c’est dans la plus profonde inégalité sociale et le sentiment violent de l’injustice que se trouvent les racines de l’extrême droite et du fascisme. En 2027, le scrutin présidentiel précédera les 80 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et s’il faut se réjouir de cette date anniversaire, nous ne pouvons que déplorer qu’elle s’accompagne d’une montée inexorable des extrêmes et cela depuis près de 20 ans. C’est le bafouement des valeurs humaines fondamentales de solidarité et de progrès que l’on observe depuis les années 90 aux quatre coins de la planète. Nous vivons une époque troublée et traversée par les crises.
Premiers Signataires : Ninuwé Descamps (83), Sébastien Baguerey (40), Fanny Pidoux (45), Yasmine El Jaï (75), Maxime Zafiropoulos (83), Pierre Coste (83), Damien Lerouge (08), Alexandre Goutagny (93), Louis Estelle (04), Léopold Comtet (75)
La parité : acte d’exemplarité et de progrès social La gauche porte un projet de transformation sociale émancipatrice, pour garantir l’égalité entre tou·tes. Notre combat socialiste est celui de la lutte face au patriarcat, mécanisme de domination qui assujettit la moitié de l’humanité. #SocialisteDoncFéministe Ce combat n’est pas celui des mots. C’est celui des actes. Être féministe, c’est être capable de s’interroger de manière introspective sur sa propre porosité vis-à-vis des schémas de réflexion sexistes. C’est avoir la volonté de se remettre en cause et de se défaire des stéréotypes de sexe. C’est considérer la sororité comme une aventure collective porteuse de victoires. C’est refuser d’être complice de toutes les entraves, implicites ou explicites, que les femmes subissent au quotidien parce qu’elles sont femmes.
Premier.e.s Signataires : Cécilia Gondard (FFE), Yseline Fourtic-Dutarde (94), Yasmine El Jaï (75), Sarah Kerrich (59), Christelle Berenger (41), Christelle Charrier (86), Laure Botella (95), Amely Hebel (75), Malika Bonnot (69), Aline Jeudi (03), Clarisse Réalé (29), Caroline Garnier (53), Frédéric Orain (41).
Convaincu·e·s que c'est un Parti Socialiste qui ancre la transformation sociale dans le quotidien, sur le terrain, dont nous avons besoin, nous pensons que le PS doit entreprendre un renouveau radical de ses idées et de ses pratiques grâce à une gouvernance moderne et adaptée à son époque. Aussi ce sont 3 chantiers majeurs pour mettre à jour notre vieux parti et en faire un outil puissant de transformation sociale, que nous devons entreprendre. Nous devons repenser en profondeur le parcours militant, transformer, ouvrir et décloisonner notre organisation, et remettre nos militant·e·s au cœur du projet socialiste. C'est le sens de cette contribution qui appelle à une transformation de notre pratique militante !
Premiers Signataires: Ryad SELMANI (Paris, SF des JS Paris) - Ingrid BERTHOU (Finistère) - Pierre FLÉCHEUX (Marne) - Chloé BATTAULT (Paris) - Lotfi MOUSSA (Hauts-de-Seine) - Sébastien BAGUEREY (Landes)
La guerre russo-ukrainienne marque le retour de la guerre sur le sol européen, pour la première fois depuis trente ans et l’effondrement de l’ex-Yougoslavie. Fait notable : c’est une guerre de « haute intensité », c’est-à-dire entre deux États à parité technologique, et un d’eux est doté de l’arme nucléaire. Ce conflit a brusquement remis sur le devant la scène la chose militaire et, plus largement, les enjeux de la défense nationale. Inspirée par son histoire, notre famille politique doit rappeler ses principes. Notre objectif est avant tout la paix, que nous lisons à travers le prisme de la sécurité humaine, en prenant donc en compte des facteurs qui ne sont pas uniquement militaires. Nous considérons que le peuple doit être associé à sa défense, que ce soit dans la décision via la représentation nationale, mais aussi au travers de la réserve. Enfin, les socialistes sont internationalistes : nous assumons que la force peut être utilisée pour aider nos alliés et en inscrivant notre action dans les cadres otanien et européen.
Première Signataire : Hélène Conway-Mouret Secrétaire nationale chargée de la défense de la nation Sénatrice représentant les Français établis hors de France
Les Socialistes ont toujours porté la vision d’un monde plus juste et fraternel. Ils sont donc pour une société inclusive. Personne ne choisit le handicap ! La société doit apporter tout le nécessaire aux familles et à la personne qui, de naissance, par accident, ou au cours de la vie se trouve confrontée à cette situation.
Premier.e.s Signataires : Nicole Samour, première secrétaire fédérale (52) – Alain Cédelle, conseiller régional (52) – Pierrick White, trésorier fédéral (52) – Marie-José Amah, première secrétaire fédérale (54) – Olivier Guckert, premier secrétaire fédéral, élu municipal et communautaire (55) – Yannick Trigance, secrétaire national, conseiller régional (93) – Benjamin Claudon, animateur fédéral du MJS54, bureau national des jeunes socialistes (54) – Marie Samour (52) – Sylvia Camara-Tombini, première secrétaire fédérale (49) – Erick Nicolle (52) – Luc Charpentier, secrétaire de section, secrétaire fédéral (12)
Taxe sur les super-profits, Europe, universalisme républicain, renouvellement des pratiques… Vous verrez que nous avons choisi de mener un travail de fond sur un certain nombre de thématiques et nous espérons que vous partagerez nos propositions et nos ambitions pour le Parti socialiste de demain.
Les jeunes socialistes
« La France est notre patrie, l’Europe est notre avenir. » (François MITTERRAND) « Nous, socialistes, sommes européens de cœur et de raison » (texte d’orientation pour les élections européennes de 2019) Et pourtant… Et pourtant, militantes et militants du Parti socialiste, rebutés par la complexité du fonctionnement communautaire, et par la faible visibilité locale de ses réalisations, se sentent peu concernés par ce qu’ils considèrent être une affaire de spécialistes,
Premiers Signataires : Christophe Clergeau, secrétaire national chargé de l’Europ - Sylvie Guillaume, députée européenne - Eric Andrieu, député européen - Nora Mebarek, députée européenne - Arthur Delaporte, député - François Comet, secrétaire national adjoint Europe - Céline Geissmann, secrétaire nationale adjointe Europe - Karine Gloanec Maurin, Comité européen des régions - Nathalie Sarrabezolles, Comité européen des régions

Jean-Christophe Bejannin (75), Hugues Bernard (31), Catherine Bertho-Lavenir (75), Jean-Marie Biliato (84), Dylan Boutiflat (45), Silvia Camara-Tombini (49), Noël Cavaliere (75), Luc Charpentier (12), Florence Chiavassa (75), Marie Colson (91), Xavier Crépin (75), Dieynaba Diop (78), Yasmine El Jaï (75), Frédéric Engelmann (44), Christophe Fouillère (35), , Tristan Foveau (29), Sylvia Fuster (75), Clément Galland (75), Violaine Gillet (71), Marius Girard-Barbot (75), Liliane Gisselbrecht (75), Aleksander Glogowski (75), Franck Guillory (75), Nadia Huberson (FFE), Sarah Kerrich (59), Aphing Serge Kouame (93), Philippe Lagarrigue (12), Sévillane Lambret (75), Gaston Laval (75), Dominique Lesaffre (75), Nicolas Lété (Benelux), Antonin Mahé (22), Brigitte Marciniak (56), Arthur Moinet (44), Estelle Naud (75), Alma Ogouyon (75), Michel Ottaway (75), Frédéric Orin (41), Joao Martins Pereira (94 – YES Coordinator), Estelle Picard (79),  Gabriel Richard-Molard (FFE), Nicolas Robin (42), Isabelle Rocca (75), Margaux Rouchet (59), Omri Schwartz (92), Fabienne Stochement (75), Louis Tasset (75), Sylvain Thialon (78), Anne-Juliette Tillay (93), Monique Tuffelli (75), Erol Yolal (75), Eric Zuccarelli (75)

Le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure -52 55- n'est pas prêt
Premier.e.s Signataires : Olivier Guckert, premier secrétaire fédéral, conseiller municipal (55) – Nicole Samour, première secrétaire fédérale (52) – Éric Quénard, premier secrétaire fédéral, conseiller régional (51) Alain Cédelle, conseiller régional (52) – Marie-José Amah, première secrétaire fédérale, vice-présidente du conseil départemental (54) – Benjamin Claudon, animateur fédéral du MJS54, bureau national des jeunes socialistes (54) – Jean-Christophe Bejannin, trésorier de section, BFA (75) – Roland Corrier, trésorier fédéral (55) – Antonin Mahé, animateur fédéral du MJS22, conseiller municipal de Paimpol (22) – Serge Auvergne (52) – Olivier Galiana, secrétaire fédéral (29)
Dans ce contexte troublé, il est nécessaire de reprendre à bras-le-corps la question d’une amélioration de notre régime politique et prendre au sérieux celle de sa nécessaire démocratisation. La question n’est pas celle d’un numéro de constitution. Elle est celle d’une transformation de fond en comble de notre régime pour renforcer et rebâtir notre démocratie. Il nous appartient de construire cette démocratie forte dans laquelle aucun citoyen ne se sente éloigné ou mis à l’écart du pouvoir. Cette contribution thématique propose de remettre le.a citoyen.ne au cœur de nos institutions. Elle est complémentaire de la contribution « dé-présidentialiser et re-parlementariser le régime ».
Eric Kerrouch, Secrétaire national nouvelle République et réforme de l’État, sénateur des Landes (40) Céline Henquinet, Secrétaire nationale adjointe aux Institutions (75) Gulsen Yildirim, Secrétaire nationale à la Justice (87) Monique Lubin, Sénatrice des Landes (40) Philippe Quéré, Secrétaire de section de Taverny - Bessancourt (95) Éric Sargiacomo, 1er Secrétaire fédéral des Landes, conseiller régional Nouvelle-Aquitaine (40) Boris Vallaud, Secrétaire national au projet, député des Landes (40) Xavier Fortinon, Président du conseil départemental des Landes (40) Renaud Lagrave, vice-président du conseil régional Nouvelle-Aquitaine (40) Estelle Picard, Conseil national (79) Flavien Cartier, Conseiller National, Secrétaire fédéral à la coordination (86) Rémi Cardon, 1er Secrétaire fédéral de la Somme (80) Karim Ziady, Membre titulaire du CN (75) Fatima Yadani, Trésorière nationale (75) Jonathan Kienzlen, Secrétaire National, 1er Secrétaire fédéral du Val-de-Marne, président du groupe CRIDF (94) Yannick Trigance, Secrétaire national Éducation (93) Eva Gaillat, Bureau fédéral (75) Luc Charpentier, Secrétaire fédéral et de section (12) Chloé Laurent (75) Antonin Mahé, Animateur Fédéral des JS des Côtes d'Armor, Conseiller municipal de Paimpol (22) Dominique Barjou, Secrétaire nationale adjointe Mobilités (94) Alain Delmestre, Secrétaire nationale adjoint Transition énergétique (75) Yann Crombecque, Membre du CN, membre du BF de la fédération du Rhône (69) Gaston Laval, Secrétaire fédéral (75) Antoine Ravard, Secrétaire national, bureau national (22) Fabienne Stochement, Trésorière de section (75) Florence Chiavassa, Membre du BFA (75) Olivier Nicolas, Secrétaire national aux Outre-mer (971) Mathieu Delmestre, BNA (75) Aude Napoli (75)"
Dans ce contexte troublé, il est nécessaire de reprendre à bras-le-corps la question d’une amélioration de notre régime politique et prendre au sérieux celle de sa nécessaire démocratisation. La question n’est pas celle d’un numéro de constitution. Elle est celle d’une transformation de fond en comble de notre régime pour renforcer et rebâtir notre démocratie. Il nous appartient de construire cette démocratie forte dans laquelle aucun citoyen ne se sente éloigné ou mis à l’écart du pouvoir.
Eric Kerrouche
Chaque Congrès est une nouvelle occasion de nous interroger sur notre fonctionnement, sur notre ligne, sur les combats que nous aurons à mener pendant les 3 prochaines années. En cette période charnière de notre histoire politique, ces réflexions doivent nous conduire, pour renouer avec notre électorat et avec l’exercice du pouvoir à l’échelle nationale, à nous remettre profondément en question. SUSCITER L’ENGAGEMENT L’engagement politique, mais aussi citoyen et associatif, est en perte de vitesse. Avec le développement de la société de consommation et l’omniprésence des réseaux sociaux, une part de plus en plus importante de la population ne souhaite s’engager que sur le court-terme, avec une volonté de résultats immédiats. S’ajoute à ces phénomènes l’image dégradée du monde politique, souvent perçu comme incapable de répondre aux défis du monde : au « tous pourris » s’ajoute désormais le « tous impuissants », et de l’impuissance supposée des partis découle un sentiment d’inutilité de l’engagement politique. Des partis structurés, conçus pour la conquête du pouvoir mais travaillant sur le long terme, tendent à se vider au profit de modes de participation citoyenne plus éphémères, dans des mouvements souvent moins structurés. Deux pistes nous semblent essentielles pour susciter de nouveau l’engagement : retrouver un récit lisible et clair, et gagner en visibilité. (...)
Premiers Signataires : Marie-José Amah, première secrétaire fédérale, vice-présidente du conseil départemental (54) – Audrey Bardot, vice-présidente du conseil départemental (54) – Hervé Tillard, maire de Chavigny, conseiller régional (54) – René Thiry, maire d’Audun-le-Roman (54) – Benjamin Claudon, animateur fédéral du MJS54, membre du bureau national du MJS – Quentin Cherrier-Lagarde, secrétariat fédéral, premier adjoint au maire de Valleroy (54) – Anne Heideiger, secrétaire fédérale (54) – Luc Charpentier, secrétaire fédéral et secrétaire de section (12) – Isabelle Masson (54) – Laurent Pierron (54) – Estelle Picard, conseil national du PS (79) – Denis Remy (54) – Frédéric Maurice, maire adjoint de Conflans-en-Jarnisy, secrétaire de section (54) – Françoise Méjean (54) – Christian Varnier, trésorier de section (54) – Françoise Pierron-Mathevet (54) – Matthieu Leiritz, secrétaire fédéral (54) – Laure Botella, secrétaire de section (95) – Zohra Boulahjar (54) – Michel Pardieu (54) – Catherine Guenser, première adjointe au maire de Liverdun (54) – Ninumé Descamps, secrétaire de section, conseillère municipale de Pourrières (83) – Agnès Marchand (54)
Les questions de justice occupent régulièrement les médias mais souvent, elles ont pour objet la justice pénale lors de faits divers tragiques ou de discours sur l’insécurité et la nécessaire sévérité (ou l’inadmissible laxisme) des juridictions répressives. Pourtant, les décisions civiles et commerciales ont toujours été beaucoup plus importantes que les décisions pénales. Il ne faut donc pas oublier la justice civile dans le débat public et dans les discussions sur le budget de la Justice qui est chaque année en constante augmentation mais reste manifestement insuffisant puisque la France continue de figurer parmi les pays, à PIB comparable, qui investissent le moins dans leur justice.
Isabelle Dahan
Taux de croissance économique revu à la baisse, chômage élevé, dettes publiques et déficits budgétaires excessifs, balance commerciale déficitaire en dégradation, déclassification et paupérisation : l’urgence d’une nouvelle politique économique et industrielle.
Premiers signataires : Jean Noël Vieille, secrétaire de section Paris 9e., Cartier Flavien, CN 86, Charon Pierre-Emmanuel, CFC 75, Charpentier Luc, SF 12, Chavanne Philippe, secsec 39, Chiavassa Florence, BFA 75, Delmestre Alain, SNA 75, Golagha Catherine, 95, Guillory Franck, BF, secsec 75, Henquinet Céline, BN, SNA 75, Kiani Pierre, secsec 95, Lorblancher Rémy, 75, Notebaert Laurent, SF 59, Picard Estelle, CN 79, Puy Paul, 75, Sochement Fabienne, CF 75, Weill Pierre-Alain, CF, 75, Ziady Karim, CN, 75, conseiller de Paris.
Le Parti Socialiste doit prendre toute sa place, de par son Histoire mais aussi de par son projet, dans la reconstruction d’une gauche capable de changer la vie, de redonner de l’espoir, et, dans une période politique de plus en plus sombre, de ramener la lumière. Nous sommes convaincus que cela passera par l’échelon local, au plus près des citoyennes et citoyens, pour retrouver confiance en la politique, pour agir sur les quotidiens, et reconstruire ensemble un modèle de société vertueux dans laquelle chacun se sent appartenir à un tout : La République.
Les membres du Conseil fédéral des Bouches-du-Rhône
Au moment où le continent européen est de nouveau en guerre, il n’est plus pertinent de parler « d’Europe de la défense » ou d’« Union européenne de défense ». L’Union européenne (UE) n’a aucune compétence en la matière, les États-membres n’ayant rien transféré en matière de responsabilité décisionnelle. Pourtant, à la faveur de cette guerre, l'UE cherche à se doter de pouvoirs en matière de défense. Elle ne se contente plus de subventionner la recherche de défense. Son objectif est un accroissement des pouvoirs de la Commission européenne au nom d'un « intérêt général européen », dont on peine à dessiner les contours en matière de défense. Or, personne, sauf la France, ne veut de la « préférence européenne ».
Première Signataire: Hélène Conway-Mouret Secrétaire nationale chargée de la défense de la nation Sénatrice représentant les Français établis hors de France
Le monde dans lequel nous vivions a radicalement changé. Le projet européen doit lui aussi changer, radicalement. Plus que jamais nous faisons le choix de l’Europe pour retrouver la maîtrise de notre destin.
Premiers Signataires : Christophe Clergeau, secrétaire national chargé de l’Europe, Sylvie Guillaume, députée européenne, Eric Andrieu, député européen, Nora Mebarek, députée européenne, Arthur Delaporte, député, Anna Pic, députée, Hélène Conway-Mouret, sénatrice, Lucien Stanzione, sénateur, François Comet, secrétaire national adjoint Europe, Anne Besnier, Comité européen des régions, Isabelle Boudineau, Comité européen des régions, Karine Gloanec Maurin, Comité européen des régions, Christophe Rouillon, Comité européen des régions, Nathalie Sarrabezolles, Comité européen des régions, Dylan Boutiflat, secrétaire national adjoint International, Lounes Adjroud (92, conseiller départemental), Daniel Adoue (32, SF), Robert Andrieu (13, CF) Stéphanie Anfray (33, conseillère régionale) Patrick Ardoin (75, Commission nationale entreprises), Blaise Bachofen (75), Sébastien Baguerey (40), Hugues Bernard (31), Catherine Bertho-Lavenir (75), Jean-Marie Biliato (84, SF Europe), David Blé (33, CNC – SF, adjoint au Maire Langon) Simon Blin (41, SF Europe) Laure Botella (95, secrétaire de section) Luc Broussy (95, co-president du Conseil National), Sylviane Bulteau (85, 1ère secrétaire fédérale) Michel Canet (92, CF, BF, SF, BN), Noël Cavaliere (75, secrétaire de section), Alain Cédelle, (52, conseiller départemental) Florence Chiavassa (75, BFA) Roland Chabrier (75) Christophe Chapuis (41, 1er secrétaire fédéral), Luc Charpentier (12), Philippe Chavanne (39, secrétaire de section) Marie Colson (91, BN - CN –SN en charge de l’ESS), Yannick Cordonnier (41, secrétaire de section Romorantin-Lanthenay), Xavier Crépin (75), Yann Crombecque (CN, BF 69, adjoint à la mairie de Villeurbanne), Yannick Dejoie (75), Alain Delmestre (75, SN à la transition énergétique), Mathieu Delmestre (75, adjoint au maire du 12e arrondissement), Ninuwé Descamps (83, secrétaire de section, Conseillère municipale), Dieynaba Diop (78, Porte-Parole du PS, Conseillère Régionale IDF), Michèle Edery (69, Maire-adjointe de Saint-Fons, Conseillère Métropolitaine de Lyon) Marie C. El Jaï (66, SF), Yasmine El Jaï (75, SF), Ilyes El Othmani (75, SF Jeunes Socialistes), Frédéric Engelmann (44, CNCF, SF Europe), Yacine Feradj (69, CF), Luka Filipovic (92), Marianne Fouchier (41), Tristan Foveau (29, 1er secrétaire fédéral, SN en charge de la transition écologique), Sylvia Fuster (75), Franck Gagnaire (37, 1er secrétaire fédéral), Eva Gaillat (75) Olivier Galiana (29, CNC, SF) Clément Galland (75), José Garcia Abia (06, 1er secrétaire fédéral) Alex Gerbaud (87, conseiller municipal), Violaine Gillet (71, BN SNa BF SF), Marius Girard-Barbot (75), Liliane Gisselbrecht (75), Aleksander Glogowski (75), Thomas Godard (FFE, BF/ SF à la coordination), Catherine Golagha-Kiani (95), Cécilia Gondard (FFE, SN à l’égalité femmes-hommes) Valentin Guenanen (75, adjoint au maire du 14e arrondissement) Franck Guillory (75, secrétaire de section), Aurélien Hannoyer (75), Céline Hervieu (75, SNA, secrétaire de section, conseillère de Paris) Matthieu Hornung (FFE, Bruxelles) Nadia Huberson (FFE, conseillère municipale Zurich), Pierre Jouvet (26, Secrétaire national aux élections, Maire) Werner Juergens (SPD Paris) Sarah Kerrich (Conseillère régionale - Coordinatrice du PS Nord), Pierre Kiani (95, secrétaire de section), Aphing Serge Kouame (93), Philippe Lagarrigue (12), Sévillane Lambret (75), Chloé Laurent (75), Gaston Laval (75), Christophe Lavialle (45, 1er secrétaire fédéral. Adjoint au maire Saint Jean de Braye), Nadine Le Pabic (44, secrétaire de section), Marie Le Vem (14, conseillère régionale), Luc Lebon, (75, SF) Alexis Lefranc (92), Dominique Lesaffre (75), Nicolas Lété (FFE, Benelux), Nicole Loza (41, SF), Marie Maire (54, Secrétaire adjointe section de Nancy), Jean-Luc Malet (12, SF, secrétaire de section), Cédric Mamuse (41, 1er secrétaire fédéral) Brigitte Marciniak (56, CNC, secrétaire de section) Giuseppe Marsicano (75, Parti Démocrate Italien) Joao Martins Pereira (94, SF Europe, YES Coordinator), Michel Massacret (11), Mireille Massin (75), Baptiste Maurin (33, conseiller régional) Charline Meyer (54, SF, Conseiller municipal) Kamel Mimoune (39, conseiller municipal) Marion Mitschler (31, secrétaire de section), Yann Moreau (34) Aude Napoli (75), Corinne Narassiguin (SN – BN – CN), Estelle Naud (75, secrétaire de section) Éric Nicolle (52) Laurent Notebaert (59, SF, Conseiller municipal) Antonio Oliveira (Parti Socialiste Portugais, Secrétaire Coordinateur de la Section PSP Paris - Île-de-France) Nathalie de Oliveira (57, Députée des Portugais - Circonscription Europe), Julien Olivier (33, CNC - Secrétaire Fédéral; Adjoint au Maire Langon), Alma Ogouyon (75), Michel Ottaway (75), Frédéric Orain (41, membre suppléant du CN, conseiller municipal délégué à Blois.), Corinne Pago (87, SF), Roger Pham (65, CF) Charlotte Picard (57, CN, SNA accès aux droits et consommation, Conseillère municipale) Estelle Picard (79, CN), Aurelio Ponto (PSP) Éric Quenard (51, 1er secrétaire fédéral, Conseiller régional du Grand Est) Emma Rafowicz (75, Présidente des Jeunes Socialistes) Gérard Raiser (75, secrétaire de section) Juliette Raoul Duval (75), Gabriel Richard-Molard (FFE), Monique Robert (35), Nicolas Robin (44), Isabelle Rocca (75, SN enseignement supérieur et recherche), Thibaud Rosique (13, Conseiller municipal à Marseille, SN des JS) Marine Rosset (75, CN, conseillère d’arrondissement), Margaux Rouchet (59), Nicole Samour (52, 1ère secrétaire fédérale), Marie Samour (52), Eric Sargiacomo (40, 1er secrétaire fédéral) Maxime Sauvage (75, 1er adjoint au Maire du 20e arrondissement de Paris) Omri Schwartz (92), Franck Sempé (75), Fabienne Stochement (75), Louis Tasset (75), Vanessa Thomas (‘4, siuppléante CN), Anne-Juliette Tillay (93), Joaquim Timoteo (92, Conseiller départemental Hauts-de-Seine), André Urban (92, BF) Noëlle Uri (75), Françoise Vauché (75) Jean-Noël Vieille (75, secrétaire de section) Fatima Yadani (75, trésorière nationale), François Zaragoza (45, Maire-Adjoint honoraire d’Ingré) Gulsen Yildirim (87, Secrétaire nationale à la justice, vice-présidente du conseil départemental), Erol Yolal (75), Faty Zébir (75), Karim Ziady (75, CN, Conseiller de Paris) Eric Zuccarelli (75)
À la lumière des évènements violents, qui ont eu lieu à l’Assemblée à l’encontre du député Carlos Martens Bilongo, il me semble essentiel que nous réfléchissions collectivement sur ce que cela dit encore du chemin que nous devons encore parcourir pour une égalité réelle, pour vaincre enfin la haine et les discriminations sur toutes leurs formes . C’est donc une invitation avant tout à réfléchir sur comment retrouver à gauche une voie courageuse sur la question de l’identité, de l’antiracisme, de la diversité et de la représentativité. Que vous souhaitiez ou non la signer, que celui-ci sera susciter dans nos rangs quelques réflexions nécessaires pour comprendre et vaincre la violence, aux causes profondes et anciennes, en passe d’être banalisée, dont des millions de nos concitoyen.ne.s sont victimes tous le jours. En espérant, que cet événement dramatique, nous redonne le courage en tant que socialistes, de retrouver une voix et un projet qui parle à tous.tes les enfants de la République.
Premier Signataire : Ryad Selmani (75)

Pour diffuser les contributions thématiques, n'hésite pas à partager cette page sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous !

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email